la rénovation thermique de l'habitat : un marché en pleine croissance !
Le contexte énergétique

Les impératifs écologiques et économiques actuels imposent aujourd'hui la maîtrise de l'énergie. L'habitat individuel est concerné au premier plan et la France connaît un retard important sur ses voisins européens.
Objectifs du Grenelle de l'Environnement : diviser par 2 les déperditions énérgétiques et par 4 les émissions de Gaz à Effet de Serre.
13,4 millions de pavillons concernés en France soit 175 000 rénovations de pavillons par an.


La rénovation par l'extérieur

L'isolation par l'extérieur permet de protéger et décorer le bâtit sans pénaliser l'espace de vie et représente une valorisation immédiate du patrimoine immobilier.
Détenteur d'un savoir-faire de plus de 31 ans dans la rénovation des façades, FCA maîtrise aujourd'hui parfaitement les techniques que recouvrent ses interventions : traitements décoratifs des façades, échafaudages, fenêtres isolantes et traitement des combles perdus.
 
L'isolation de l'enveloppe

Les principaux postes de déperdition énergétique dans une maison sont généralement par ordre d'importance : les façades, les ouvrants (fenêtres, portes extérieures, baies vitrées) et les combles perdus. Ces déperditions représentent entre 40 et 70% des déperditions énergétiques des maisons mal isolées.
Seule la globalisation des interventions permet d'avoir des résultats significatifs immédiats et à moindre coût.